Propriétaire de plusieurs établissements à Paris, Bruno Doucet est un chef français attaché au courant bristronomique.

 

Il insiste cependant sur sa philosophie personnelle : « Quels que soient les termes que l’on emploie, l’essence de ma cuisine repose sur trois éléments : le produit, l’assaisonnement et la cuisson ». Dans ses établissements parisiens, Bruno Doucet, propose une vraie cuisine de bistrot, sincère dans les choix des produits, gourmande et précise.

 

Né à Tours dans une famille de chasseurs, avec des grands-parents qui produisaient des fromages de chèvre, Bruno Doucet a longtemps hésité entre devenir astronome ou cuisinier. Inspiré par les plats de gibier indissociables de la saison de la chasse, le futur chef réalise son apprentissage auprès de grands noms de la gastronomie française : Charles Barrier à Tours, Jean-Pierre Vigato ou encore Pierre Gagnaire. Un parcours sans faute.

Dans ses établissements parisiens (La Régalade Saint-Honoré, La Régalade Conservatoire), le chef séduit grâce à des plats généreux, mettant en valeur le travail de producteurs de talent, et renouvelés fréquemment. Des assiettes qui font honneur aux différents terroirs français, en balayant l’ensemble de l’hexagone.

Bruno DOUCET aura exploité pendant 13 ans l’adresse historique du 14ème arrondissement de Paris. En 2017, il se sépare du lieu historique créé par Yves Camdeborde.

En avril 2010 il ouvre de l’autre côté de la Seine, au 123 rue Saint-Honoré, la Régalade Saint-Honoré. Fin 2015 la maison passe de l’autre côté du trottoir pour s’installer au 106 rue Saint-Honoré. Les valeurs de générosité et de convivialité y sont renforcées avec l’ouverture de la salle sur la rôtisserie, à la lisière de la cuisine.

En 2011, il rencontre les dirigeants du groupe Charm&More, eux même propriétaires de l’hôtel Benkiraï de Saint-Tropez, et prend en charge la restauration du restaurant de l’hôtel, en implantant son nom et sa marque la Régalade.

En parallèle de ce projet, Charm&more, en pleine réfection d’un hôtel 5 étoiles dans le 9ème arrondissement de Paris lui confie la responsabilité et la restauration du restaurant de l’hôtel, sous le nom de la Régalade Conservatoire. Le restaurant est conçu par Jean-Michel Wilmotte. Bruno DOUCET, implante à nouveau son nom et sa marque, tout en assurant la formation du personnel de cuisine du restaurant, et fournit le personnel lui-même formé dans les cuisines des « Régalade ».

Il est l’auteur du livre « La Régalade des champs » et parraine avec Yves Camdeborde la Maison Plisson ouvert en 2015, offrant aux Parisiens un double espace dédié à l'alimentation : une halle couverte reprenant les codes des anciens marchés parisiens (revus et très corrigés) et un restaurant doté d'une terrasse.

 

Bruno Doucet et les recettes de la Régalade en beauté dans le 180°C de cet automne

5 recettes de La Régalade sont magnifiquement mises en beauté dans le numéro d'automne 2017 du magazine 180°C. "Paté en croute aux 3 volailles, foie gras et pistache", "Poêlée de cèpes, ail et persil" , "Canar Colvert au figues et au jus de vin rouge", "Dos de turbot de Bretagne juste rôti, ail nouveau et thym citron" et enfin "Riz au lait à la vanille" sont dévoilés. Pour les découvrir rendez vous chez votre marchand de journaux ou à la Régalade 106 rue Saint Honoré dans le 1er ; quelques exemplaires sont à vendre!

photo
Découvrir
106, rue Saint-Honoré 75001 Paris
Tél : 01 42 21 92 40
Découvrir
7-9 rue du Conservatoire 75009 Paris
Tél : 01 44 83 83 60